Déploiement des services civiques

2014-2015 de 8h à 17h30

Organisé par le CDR Mayotte

Objectif

• Permettre aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager dans la société et faire une mission d’intérêt général
• Offrir à ces jeunes, diplômés ou non, d’acquérir des nouvelles compétences professionnelles
• Accompagner ces jeunes à concrétiser leur projet professionnel ou personnel
• Remotiver ceux qui sont en situation de décrochage scolaire à reprendre leurs études ou une formation
• Remobiliser les structures d’accueils dans l’engagement service civique

Public concerné

  • Volontaires service civique

Mise en oeuvre

Depuis 2012, le CDR de Mayotte est habilité à déployer le dispositif service civique sur le département. Mené en partenariat avec l’institut service civique et l’ASP, ce projet s’inscrit dans le cadre du programme de lutte contre l’illettrisme et l’analphabétisme. Il vise à favoriser les la capacité citoyenne des jeunes.

La gestion du dispositif avait ainsi pour objectif de :

  • permettre aux jeunes de 16 à 25 ans de s’engager dans la société et faire une mission d’intérêt général ;
  • offrir à ces jeunes, diplômés ou non, d’acquérir des nouvelles compétences professionnelles ;
  • Accompagner ces jeunes à concrétiser leur projet professionnel ou personnel ;
  • remotiver ceux qui sont en situation de décrochage scolaire à reprendre leurs études ou une formation ;
  • Remobiliser les structures d’accueils dans l’engagement service civique.

Pour cela, le CDR de Mayotte mobiliser des jeunes volontaire, mis à disposition dans les structures d’accueil partenaires (EDM, La poste, la CSSM). Des formations sur le civisme et la capacité citoyenne ont été organisée à leur destination. L’une d’elle portait sur l’accès à l’emploi : Valoriser son parcours d’engagement auprès des professionnels de l’emploi. Avec une intervention du CRIJ, cette formation permettait d’inscrire l’engagement du jeune en Service Civique dans un parcours cohérent, professionnel et extra-professionnel, et d’apprendre aux jeunes à valoriser cette expérience auprès des interlocuteurs de l’emploi, et de la formation.

Pour mieux coordonner l’accompagnement des volontaires, des entretiens individuels se sont tenues régulièrement entre le volontaire, son tuteur et la chargée de mission du CDR dédiée à la gestion du dispositif. L’idée était d’assurer un suivi du jeune tout le long de sa mission.

41 jeunes issues de parcours différents ont effectué leur mission Service Civique.

Partenaires et soutiens

Partager

Prochainement