La participation des habitants : De la parole au quotidien à la mise en place des Conseils Citoyens

à venir de 9h00 à 12h30

Organisé par le CDR Mayotte

Objectif

• Favoriser la co-construction et la participation de tous (habitants, associations, acteurs économiques, collectivités, services de l’Etat…) à toutes les étapes de la mise en place de la nouvelle Politique de la Ville
• Mobiliser les compétences de chacun dans le déploiement d’un dispositif participatif tel que les conseils citoyens

Intervenants

Pascale Marguerettaz

Consultante à AZ études & conseils

http://az-etudes.fr @pascaleconseil

Public concerné

  • Associations
  • Communes
  • Elus

Mise en oeuvre

Ce cycle de qualification sur la participation des habitants était composé de différents temps :

  • Un accompagnement à la formalisation d’un projet autour de la participation citoyenne : Comme le prévoit la Loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine du 21 février 2014, les contrats de ville seront co-construits avec les habitants à travers la mise en place des Conseils de Citoyens et des maisons du projet pour les quartiers en NPNRU.  Ainsi, le CDR a proposé un accompagnement aux structures souhaitant répondre à l’appel à projet de la Bourse nationale d’expérimentation en faveur de la participation des habitants lancé par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET). Les objectifs de cette journée étaient de les accompagner dans leur réflexion et dans la formalisation de leur projet. Seule la commune de Mamoudzou a sollicité le CDR pour un accompagnement. Le CDR a travaillé avec la commune de Mamoudzou pour présenter un projet au CGET. Le projet présenté consistait à recueillir la parole des habitants du village de Kawéni (commune de Mamoudzou) par des jeunes du village en réalisant des vidéos. Ce projet intitulé « Kawéni Hima » a par la suite reçu le soutien financier du CGET.

Le projet consistait à accompagner un groupe de jeunes de Kawéni à réaliser  4 vidéos (clips, reportages) permettant de récolter et de faire émerger la parole des habitants du village, et leur donner l’occasion d’apporter un regard, d’exprimer un point de vue, des souhaits, des besoins, sur leurs conditions de vie. Ce projet avait une double vocation : accompagner et former les jeunes pour qu’ils puissent prendre part au débat public et qu’ils puissent utiliser la vidéo comme support d’expression ; capitaliser et valoriser la démarche de ces jeunes et leur implication à travers la réalisation d’un film documentaire.

  • Deux journées de qualification « La co-construction et la participation des habitants dans la réforme de la Politique de la Ville » : La première journée, qui s’est déroulée le 20 Octobre 2014 au CDR de Mayotte, a été l’occasion entre autre d’aborder la question des conseils citoyens et des formes de participation existantes sur Mayotte. Lors de cette journée, Pascale Marguerettaz, consultante indépendante, a pu proposer une approche théorique sur la question de la participation. Nous avons également pu décrypter la loi, les différentes circulaires et le cadre de référence proposé par le CGET qui évoquait la question de la participation. Enfin à travers des échanges très riches nous avons pu évoquer quelques pistes pour mettre en œuvre cette démarche participative.

La deuxième journée, animée par Benoît Maheux, chargé de mission participation des habitants, et Léa Deneker, service civique, a été centrée principalement sur le cadre de référence des conseils citoyens prévus par la loi et les différentes formes de participation (sociale, citoyenne et politique). De nombreux échanges ont eu lieu sur la définition d’habitants et un consensus est ressorti parmi les participants à la journée de qualification.

Ces journées répondaient à un manque de connaissances sur les obligations induites par la loi et sur la question de la participation des habitants à cette politique. Nous avons pu à travers ces journées faire prendre conscience aux participants de la déconnexion des besoins et des contraintes des habitants (langues, religion, besoins de base, espaces de participation, compréhension des institutions et outils faible) avec la Politique de la Ville.

  • Trois co-formations sur la participation des habitants, respectivement animées par Pascale Marguerettaz, consultante indépendante, Marion Schummer et Benoit Maheux,chargés de mission au CDR.

Une co-formation est une formation conjointe entre élus, techniciens professionnels, habitants, associations, visant au croisement des savoirs et des pratiques.

Les co-formations ont permis de croiser les points de vue de chacun dans le déploiement d’un dispositif participatif tel que les conseils citoyens. Ces trois matinées ont réuni autour de la table, des habitants, des membres associatifs, des techniciens professionnels et des élus. Le CDR a été particulièrement vigilant à ce que chaque technicien présent à ces co-formations puisse être obligatoirement accompagné d’un représentant associatif, et d’un habitant ou d’un élu. L’objectif pour nous étant d’assurer une certaine diversité des acteurs du territoire pour atteindre les objectifs d’une co-formation.

Les 3 co-formations ont permis de créer des échanges très riches et de confronter les regards différents sur la question de la participation des habitants. La participation des élus a permis de créer le dialogue entre techniciens et élus et entre élus et habitants et/ou associations. Cependant la présence d’élus a orienté les débats vers des questions politiques. Le rôle des animateurs à ces moments était particulièrement important. Même si l’objectif était de pouvoir créer le dialogue et laisser parler les participants afin que chacun puisse exposer son point de vue, il a fallu très régulièrement recadrer les débats vers la question de la participation et non uniquement vers la question de l’implication des élus dans la vie de leur commune.

70 acteurs différents ont été touchés par ce cycle de qualification. 

Perspectives

La co-formation s’est révélée être une formule qui a obtenu l’adhésion des acteurs, et pourra être employée pour d’autre sujets qui s’y prêtent.

Par ailleurs, les co-formations feront l’objet d’une publication afin de valoriser cette expérience novatrice.

à télécharger

Partenaires et soutiens

Partager

Prochainement