Comment devenir pharmacien en France ?

0
815
Comment devenir pharmacien en France ?

La médecine est un secteur permettant, au moyen de ses progrès, de participer au bien-être de l’être-humain. Aujourd’hui, les médicaments font partie des produits les plus essentiels dans la société. Il convient donc de servir le bon médicament en temps réel et d’en superviser le stock. C’est la mission assignée aux pharmaciens et pharmaciennes. Dans ce guide, nous vous détaillons le processus pour devenir pharmacien en France.

Description du métier de pharmacien

Pour devenir pharmacien ou pharmacienne, il faut nécessairement avoir un diplôme d’État de docteur en pharmacie. Une fois ce diplôme obtenu, vous pourrez alors vous inscrire sur un site d’emploi pharmacien pour rechercher du travail. Un pharmacien est en réalité un spécialiste de santé dont la mission est de fournir des médicaments ou du matériel médical recommandé par un médecin. Il est également à même de conseiller des médicaments non soumis à une prescription médicale.

Le pharmacien n’exerce pas seulement en officine ; il peut aussi exercer dans les organismes de santé, dans l’industrie du médicament ou encore dans l’armée. On distingue donc différents types de pharmaciens :

  • Les pharmaciens d’officine ;
  • Les pharmaciens grossistes-répartiteurs ;
  • Les pharmaciens de l’industrie pharmaceutique ;
  • Les pharmaciens biologistes ;
  • Les pharmaciens inspecteurs de santé ;
  • Les pharmaciens hospitaliers.

À ceux-là s’ajoutent les pharmaciens militaires.

Description du métier de pharmacien

Les études pour devenir pharmacien

Pour exercer le métier de pharmacien ou pharmacienne, vous devez compter entre 6 et 9 ans d’études selon la filière choisie avant d’avoir le DE. L’accès à ces études se fait via le Parcours Accès Spécifique Santé (PASS) et la Licence Accès Santé (LAS). La filière pharmacie est accessible sur concours, vous devez alors valider 60 crédits et obtenir un résultat supérieur au seuil minimum d’admissibilité, puis passer les épreuves d’admission. Pour avoir le DE de docteur en pharmacie, il faut suivre trois cycles d’études.

Premier cycle : les trois premières années d’études

À l’issue de la première année de santé (PACES), les deuxièmes et troisièmes années d’études en pharmacie concernent le tronc commun, peu importe la filière suivie ensuite. Le tronc commun englobe les enseignements que le pharmacien ou la pharmacienne doit connaître. La fin du 1ᵉʳ cycle est sanctionnée par le diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques (DFGSP), qui équivaut à un niveau de licence.

Deuxième cycle : quatrième et cinquième années d’études

À partir de la quatrième année d’études en pharmacie, l’étudiant, selon ses aspirations professionnelles, doit choisir une spécialité entre officine, internat ou industrie. La filière officine, c’est pour travailler en pharmacie. En optant pour la spécialité industrie par contre, vous travaillerez dans les industries pharmaceutiques, dans les établissements de santé, mais aussi dans les agences cosmétiques ou agroalimentaires.

L’internat, c’est pour exercer en biologie médicale ou en pharmacie hospitalière. Les étudiants qui choisissent cette filière devront passer un concours en cinquième année. À la fin du deuxième cycle, on obtient le diplôme de formation approfondie en sciences pharmaceutiques (DFASP), reconnu au niveau master.

Troisième cycle : sixième année

La filière industrie ou officine porte sur un cycle court en une année pour avoir un DE de docteur en pharmacie. La spécialité internat, porte sur un cycle long en 4 ans. Après ces quatre années d’internat, vous obtenez un DES de docteur en pharmacie.

Par ailleurs, vous pouvez passer un diplôme universitaire en supplément de vos études pour renchérir vos connaissances en pharmacie dans un secteur spécifique. Par exemple, le domaine de la cancérologie, la pédiatrie, l’orthopédie, la nutrition.

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici