Pourquoi faire un audit d’hygiène et de sécurité alimentaire ?

0
276
Hygiène et sécurité alimentaire : l'importance d'un audit

En France, la législation en matière d’hygiène alimentaire est très stricte. Chaque année, des visites de contrôle ont lieu dans les divers établissements de restauration commerciale et collective ou des métiers de bouche. Ces derniers doivent donc se préparer à ses visites afin d’éviter d’éventuelles sanctions. Mais comment peuvent-ils s’y prendre ? Découvrez-le dans ce billet !

Audit hygiène et sécurité alimentaire : de quoi s’agit-il ?

L’audit d’hygiène et de sécurité alimentaire est un outil phare de contrôle de la qualité sanitaire de votre établissement. De façon concrète, il consiste en une visite de vos locaux par des professionnels afin de s’assurer de la fiabilité de vos dispositifs d’hygiène et de sécurité alimentaire. Il permet de détecter les éventuels points à améliorer. Les exigences d’un audit hygiène alimentaire sont nombreuses et s’articulent autour de nombreux thèmes à savoir :

  • La propreté de votre établissement et des matériels utilisés ;
  • Le plan de contrôle ;
  • Les flux des matières premières et des produits finis ;
  • Les systèmes Hygiène et Sécurité alimentaire (HACCP) ;
  • Le respect des cahiers de charge ;
  • Le circuit de traitement des déchets…

Quelle démarche pour un tel audit ?

L’Audit d’hygiène est une démarche facultative pour une entreprise. Il lui permet de se préparer aux contrôles plus ou moins réguliers de la Direction Départementale de la Cohésion et de la Protection des Populations (DDCSPP). Pour ce faire, il vous suffit de recourir aux services d’une structure spécialisée dans ce type d’audit. L’auditeur se chargera alors, au jour convenu, de visiter vos locaux. Très minutieux, il examinera tous les points qu’un inspecteur de la DDCSPP vérifie habituellement. À la fin de l’audit, il vous fournira un rapport très détaillé qui souligne aussi bien les points positifs que ceux qui s’écartent toujours des normes.

La mise en œuvre des recommandations présentes dans le rapport de l’audit vous permettra d’assurer la protection des consommateurs telle qu’exigée par la législation en vigueur. De plus, elle peut vous permettre de vous conformer efficacement à la norme NF V01-015 dont l’objectif est de fournir aux professionnels de la restauration, un référentiel qui permet de vérifier le niveau d’hygiène de leurs établissements.

Quels sont les risques encourus en cas de manque d’hygiène ?

Les établissements alimentaires doivent se conformer aux normes en matière d’hygiène. Ils doivent par exemple avoir au moins un salarié qui peut justifier d’une formation en hygiène alimentaire. En cas de non-respect de ces normes, ils encourent des sanctions qui peuvent aller du simple avertissement à la fermeture administrative.

L’avertissement est généralement adressé aux établissements via une lettre après une visite de contrôle. Des sanctions financières allant de la contravention au paiement d’une lourde amende (jusqu’à 36 500 euros) sont également possibles.

En ce qui concerne la fermeture, elle survient en cas de risque avéré pour la santé publique. Dans ce cas, les services vétérinaires procèdent à la fermeture immédiate de l’établissement concerné. Vous vous retrouverez donc dans une situation très inconfortable, même si vous exercez un métier bien payé.

Que retenir ?

L’audit hygiène et sécurité alimentaire est une démarche que mène un établissement sérieux afin de s’assurer de la qualité sanitaire de son infrastructure et de ses denrées alimentaires. N’hésitez pas à faire appel à une structure qualifiée pour vous accompagner efficacement dans ce processus avant votre prochain contrôle.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici