Le calcul du chômage en France : démystification et explications

0
306
Comment est calculé le chômage en France : tout ce que vous devez savoir

En France et dans plusieurs autres pays, le chômage est un sujet sensible et très important. En tant que demandeur d’emploi, il est essentiel pour vous d’avoir une bonne compréhension du mode de calcul du chômage ainsi que celle de vos droits. Vous retrouverez dans la substance du présent article un examen détaillé du mode de calcul du chômage en France avec un focus sur les différents facteurs déterminants qui influencent le calcul. Il s’agit entre autres du montant, des allocations, des droits et du salaire journalier de référence (SJR).

Quels sont les facteurs qui influencent le calcul du chômage en France ?

Pour calculer le chômage en France, une multitude d’éléments clés sont pris en considération. Mais avant de les aborder de manière explicite, il est essentiel de rappeler que c’est Pôle Emploi (organisme public chargé de l’emploi en France) qui assure la gestion de l’Assurance chômage. Tout octroi d’allocations de chômage démarre là.

Le salaire journalier de référence

Les facteurs qui influencent le montant de l’allocation de chômage sont nombreux. Parmi eux, l’on retrouve en première position le salaire journalier de référence (SJR). C’est cet indicateur qui est utilisé comme base pour le calcul du montant des allocations.

Pour obtenir le SJR, vous devez tenir compte des salaires des 12 derniers mois qui précèdent la fin de votre contrat de travail. Vous devez par la suite diviser le résultat obtenu par le nombre de jours où vous avez travaillé durant la période des 12 derniers mois. Le niveau du montant de l’allocation chômage est d’autant plus élevé que le salaire journalier de référence est élevé.

La durée du dernier contrat de travail

En plus du salaire journalier de référence, le calcul du montant des allocations de chômage prend en compte la durée de votre dernier contrat de travail en entreprise. De manière explicite, l’estimation de ce montant se base sur un pourcentage de l’ancien salaire, avec un plafond. Rappelons-le, les allocations de chômage n’équivalent pas au montant de votre ancien salaire. Leur but est simplement de vous soutenir financièrement durant la période où vous recherchez de l’emploi. 

L’activité professionnelle précédente et l’âge

L’activité professionnelle précédente et l’âge

La dernière activité professionnelle que vous avez exercée ainsi que votre âge influencent également la durée sur laquelle il est possible que vous perceviez des allocations de chômage. Lorsque vous êtes âgé de moins de 50 ans, la période d’indemnisation est en général de 2 ans. Pour les plus de 50 ans par contre, cette durée va jusqu’à 36 mois sous certaines conditions.

La nature du contrat de travail a-t-elle un effet sur la détermination des allocations de chômage ?

Comme vous le savez certainement, l’on distingue sur le marché du travail plusieurs types de contrats de travail. Les plus connus sont les contrats à durée déterminée (CDD) et les contrats à durée indéterminée (CDI). Selon leur nature, ceux-ci peuvent avoir une influence sur le montant des allocations de chômage à vous octroyer. Il en est de même pour les indemnités de départ reçues du dernier employeur.

En définitive, il faut retenir que la détermination du chômage en France nécessite la prise en compte de multiples facteurs. Il s’agit notamment du SJR, de la durée et des droits aux allocations. Ce soutien financier est octroyé uniquement aux demandeurs d’emploi auprès de Pôle Emploi qui répondent aux critères exigés durant leur transition entre emplois

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici