Quel est le processus pour souscrire à un crédit sans vérification FICP ?

0
430
Comment obtenir crédit sans contrôle et vérification FICP ?

Les crédits bancaires sont généralement accordés aux termes d’une étude rigoureuse du dossier de l’emprunteur et de la vérification de ses antécédents financiers. Celui-ci doit notamment respecter un certain nombre de conditions pour être jugé éligible. Certains titres comme le FICP peuvent mettre en péril son projet. Heureusement, il existe des solutions pour contourner cette formalité. Quelles sont-elles ?

En quoi consiste une vérification FICP ?            

Lorsque vous êtes fiché à la Banque de France, cela signifie que vous ne pouvez plus réaliser aucune transaction avec votre banque ou n’importe quel autre organisme financier. Le fichage est souvent la conséquence d’une situation dans laquelle le consommateur effectue des transactions au-delà de la capacité de son compte bancaire. Cependant, votre nom peut également se retrouver dans le Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP) pour d’autres raisons. Entre autres, on peut citer :

  • Le défaut de paiement 2 mensualités consécutives de votre crédit. Si vous n’êtes pas soumis à une échéance mensuelle, l’absence de paiement pendant plus de 2 mois est considérée dans ce cas ;
  • La non-régulation de votre découvert autorisé, 2 mois après une mise en demeure par votre banque ;
  • Le défaut de paiement de la somme restant due, 2 mois après une mise en demeure par l’établissement financier.

Quelle que soit la raison qui sous-tend l’inscription de votre nom au FCIP, le créancier doit vous en avertir au préalable, et ce au moins 30 jours calendaires. 

Obtenir un crédit sans contrôle FICP : est-ce une opération irréalisable ?  

Obtenir un crédit sans contrôle FICP : est-ce une opération irréalisable ?  

Il est extrêmement difficile, voire impossible, de trouver un établissement qui vous accorde un prêt sans vérification FCIP. En effet, un tel contrôle permet à l’organisme financier d’apercevoir votre historique de remboursement et donc de juger de votre fiabilité. D’ailleurs, il s’agit d’une opération légale en matière de crédit à la consommation. La banque pourrait écoper d’une sanction pour avoir accepté d’emprunter de l’argent à une personne déjà endettée ou dont la situation ne permet pas un remboursement sans anéantir son reste à vivre. Le but du FICP étant de prévenir les situations de surendettement aucune dérogation n’est possible.

Tout de même, il existe une solution pour obtenir un prêt sans passer par la vérification du FICP. Celle-ci consiste notamment à recourir au microcrédit. Ce type d’opération n’exige généralement pas de formalités complexes et n’impose presque pas de condition. De plus, vu que le montant maximum à obtenir au titre d’un tel crédit est de 2 500 euros, cela ne présente aucun risque de surendettement au prêteur. Il convient néanmoins de rester vigilant en ce qui concerne les microcrédits. Plusieurs personnes peu scrupuleuses profitent du besoin de crédit sans vérification FICP pour mettre en place des arnaques. Si vous complétez votre procédure en ligne, ne versez aucune somme sans avoir reçu les fonds de votre crédit.

Peut-on sortir du FICP ?    

Avant même de chercher à souscrire un crédit, il est plutôt conseillé de s’atteler à sortir du FICP. En effet, dès que la banque de France lève votre fichage, vous êtes à nouveau éligible pour obtenir un crédit. Pour ce faire, vous devez cependant régler l’intégralité de la somme due au titre des retards de paiement. Aucune autre procédure n’est à compléter. Il revient à l’organisme ayant inscrit votre nom au FICP de demander la levée du fichage. 

Articles similaires

5/5 - (2 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici