La rénovation d’une résidence secondaire permet-elle de bénéficier du crédit d’impôt  en 2023 ?

0
359
Quels travaux donnent droit au crédit d’impôt en 2023 pour une résidence secondaire ?

L’acquisition d’une résidence secondaire est souvent considérée comme un acte de plaisir. Cependant, elle génère beaucoup de frais d’entretien avec une fiscalité plus lourde que celle des résidences principales. Heureusement, certaines dispositions de l’État vont en faveur des propriétaires et permettent d’alléger les dépenses relatives aux logements secondaires. C’est le cas du crédit d’impôt. Voici justement le listing des travaux à effectuer pour bénéficier de cette aide.

Une défiscalisation de ses travaux est-elle possible pour sa résidence secondaire ?         

Le crédit d’impôt est un dispositif mis en place par l’État pour alléger les charges fiscales de certains foyers. Il peut se traduire par le remboursement d’une partie des dépenses engagées. Dans le domaine de l’immobilier, par exemple, les travaux de rénovation énergétique bénéficient d’une exonération. Si à l’origine cette disposition ne s’appliquait qu’aux résidences principales, la défiscalisation d’une résidence secondaire est désormais une possibilité. Les propriétaires peuvent notamment obtenir une réduction de la TVA à 5,5 % lorsque leurs chantiers ne portent pas sur plus de la moitié du gros œuvre. Si les travaux réalisés n’augmentent pas la surface du bien de plus de 10 %, cette aide est également acquise. Les primes énergies sont aussi des déductions fiscales destinées à la réalisation de certains travaux dans les résidences secondaires assurées.

Quels sont les travaux permettant d’obtenir un crédit d’impôt ?     

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt en 2023, si vous engagez des dépenses dans votre résidence secondaire au titre des travaux suivants : 

Installation de panneaux solaire thermique

Tout d’abord, les panneaux solaires vous permettent de réaliser d’importantes économies sur votre facture d’électricité. De plus, ils peuvent vous permettre de chauffer l’eau de façon propre avec moins d’impact sur l’environnement. Ce type d’installation vous permet aussi de bénéficier du crédit d’impôt dans le cas où sa puissance est inférieure à 3 kWc et lorsqu’elle est raccordée au réseau public en deux points ou plus. 

Installation de fenêtre et de portes plus performantes

Installation de fenêtre et de portes plus performantes

Pour économiser sur la facture d’électricité, il est possible de protéger encore mieux les fenêtres et les portes en utilisant des stores, des rideaux et des volets. Cela vous fait profiter également d’une réduction allant jusqu’à 30 % sur votre impôt sur le revenu.

L’isolation des combles, des murs et des planches

Une bonne isolation de votre maison diminue le risque de déperdition de chaleur et vous fait économiser assez d’argent sur le chauffage. C’est pourquoi cette mesure est encouragée par l’État et permet de profiter du crédit d’impôt.

Installation d’un système de chauffage efficace

Si votre domicile secondaire est équipé d’un dispositif de chauffage alimenté au bois, d’une pompe à chaleur ou d’un chauffe-eau solaire, vous êtes éligible au crédit d’impôt.

L’installation d’une ventilation performante

La ventilation Mécanique Contrôlée permet d’assainir l’air dans votre maison en le renouvelant constamment. Ce dispositif peut par ailleurs permettre de réguler le taux d’humidité trop élevé qui entraîne des rhinites, de l’asthme et des bronchites à répétition.

Il est important de préciser que même si la réalisation des travaux suscités permet de bénéficier du crédit d’impôt, cela ne se fait pas sans condition. Premièrement, il est exigé que le professionnel effectuant les installations soit un spécialiste certifié RGE. De plus, ce dernier doit scrupuleusement respecter les normes encadrant la pose des dispositifs. 

Articles similaires

4.5/5 - (2 votes)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici